mercredi 19 février 2014

Mais quelle mouche a piqué NKM?

 Quand ça veut pas  ça veut pas. Décidément depuis le soutien affiché de Nicolas Sarkozy à la candidate UMP à la mairie de Paris , Nathalie Kosciusko Morizet parait énervé dans les médias ces derniers jours.

 Interrogée mardi sur la chaîne en continu  I >Télé sur une candidature de  Michèle Alliot Marie, NKM  répond ainsi :

«Des candidats putatifs, supposés, qui-voulaient-bien-mais-fallait-aller-les-chercher, il y en avait plein: il y avait François Fillon, il y avait Jean-Louis Borloo. Il y en avait plein! Des gens qui en fait rêvaient de Paris mais n’étaient en fait pas prêts forcément à mettre l’énergie nécessaire»

 Tout en finesse , en douceur quoi.

 Ce mercredi , l'ex porte-parole du candidat Nicolas Sarkozy remet une couche en s'attaquant cette fois ci à une journaliste du quotidien Le Monde.

" Il y a une réalité qui est que vous avez tout un système en place de gens qui veulent pas que ça change à Paris.   Je le disais tout à l'heure : beaucoup des membres des cabinets ministériels sont issus de la mairie de Paris.  Vous avez un tas de gens qui vivent sur la mairie de Paris. Du coup, vous avez des médias qui les défendent." explique la parachuté de Longjumeau  s'en prenant par la même occasion  à Béatrice Gurrey.

 C'est par ici :


Je dis toujours quand une candidate commence à taper sur les médias, s'attaquer à des personnalités de son propre camp, , s'énerver s'agacer  c'est mauvais signe.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire